Déménager à Noël : bonne ou mauvaise idée ?

Déménager à Noël : bonne ou mauvaise idée ?

Publié le: 23 déc. 2020

Un déménagement, quel remue-ménage ! La délocalisation de son univers et le transfert de ses affaires personnelles vers un nouveau logement reste fastidieuse. Surtout pendant les fêtes de fin d’année ! Déménager à Noël, entre deux festivités, paraît étonnant. Pourtant, organiser le transport des meubles à cette période peut s’avérer avantageuse. Alors, on appelle le déménageur ?


Oui, car il y a les vacances scolaires…

Si vous souhaitez déménager à Noël, bonne initiative : la période de fin d’année rime avec vacances scolaires – les mêmes dans chaque zone de France. Ainsi, il est plus simple de changer d’établissement scolaire : avant le début des projets de la nouvelle année et dans une période post-examen. Et vos enfants peuvent donner un coup de main pour faire le tri et préparer les cartons !


Oui, car vous profitez des congés…

La fin d’année, une période parfois creuse pour les sociétés, offre davantage de souplesse pour prendre un congé de déménagement. Autrement, de nombreuses entreprises ferment pendant une semaine voire 15 jours. Un délai intéressant pour transporter vos affaires d’un logement à l’autre ! C’est également l’opportunité de vous reposer après ce changement d’habitat – une épreuve souvent difficile à supporter. 


Oui, pour économiser sur les impôts…

Locataire ? Avec une bonne organisation, déménager à Noël est l’occasion de réduire vos impôts ! En particulier sur la taxe d'habitation, redevable pour le locataire installé dans le logement au 1er janvier. Ainsi, en vous installant juste après cette date, vous ne payez pas la taxe d’habitation. Toutefois, attention au transfert des affaires ! Partir le 31 décembre et s’installer après le 1er janvier demande une sacrée organisation – et un lieu où stocker ses affaires au sec. 
A savoir : la taxe d’habitation est amenée à disparaître. 


Oui… Si vous n’aimez pas Noël !

Noël, ça vous barbe ? Si l’odeur du sapin et les réunions familiales ne vous branchent pas, déménager à Noël est l’occasion rêvée d’occuper cette période. Vous aurez davantage la tête à faire du tri dans vos affaires, les emballer, démonter les meubles, ranger, faire le ménage… Avec un peu de chance, une personne également allergique à Noël vous donnera un coup de main !


Pas forcément, car il s’agit d’une forte période d’activité…

… Pour les déménageurs. La période de fin d’année, entre le 15 décembre et début janvier, est très demandée – donc, plus onéreuse. Conséquence : des prix plus élevés et des délais plus importants. L’idéal ? Prévoir bien à l’avance votre déménagement pour éviter de vous retrouver sans utilitaire (si vous comptez déménager seul(e)) ou sans déménageurs professionnels disponibles. 


Non, à cause du climat…

La neige, le froid, le vin chaud, les manteaux énormes et les bonnets à pompon géant : c’est l’hiver. Et le moment de votre déménagement aussi ! Déménager à Noël, c’est affronter un climat assez rude et s’attendre à quelques imprévus : forte pluie, neige, verglas, températures négatives… Ainsi, mieux vaut considérer ces éléments qui apportent des conséquences parfois pénibles, comme le blocage des routes et l’impossibilité d’utiliser un monte-meuble.


Pas vraiment, parce que vous ne serez pas seul(e)…

… Sur la route. Beaucoup de personnes se déplacent pendant les fêtes de fin d’année pour réveillonner et passer du temps avec leurs proches. Si vous comptez déménager à Noël, vous ne serez pas l’unique véhicule à rouler sur la voie – bouchons envisageables ! Un conseil : faites un peu de yoga avant de prendre la route.
 

← Voir toutes nos actualités

Google Reviews

(34 avis)